C’est lors d’un séjour new-yorkais que l’idée de ce quartet naît dans l’esprit du saxophoniste rémois Jean-Baptiste Berger. Il puisse dans la matière sonore de la « Big Apple » les influences qui construiront ce nouveau répertoire : swing et harmonies, tout en conservant les influences européennes. Un subtil équilibre entre tradition et modernité.
En filigrane, se dessinent les clins d’œil à Kurt Rosenwinkel, Chris Potter ou Mark Turner…

Saxophone: Jean-Baptiste Berger
Guitare: Rémi Charmasson
Contrebasse: Pierre-François Maurin
Batterie: Bruno Bertrand