Jean-Baptiste Berger a très rapidement mené en parallèle, des études de clarinette classique dès 8 ans et de saxophone à l’âge de 13 ans. L’un et l’autre lui ont permis tout à la fois de travailler sa curiosité, sa technique,sa boulimie de musique.Il étudie la clarinette classique, l’écriture et la musique de chambre au CRR de Reims.
DEM et Prix de Perfectionnement de clarinette classique en poche, il y étudie le saxophone dans la classe de jazz où il obtient aussi un DEM.
Au programme du moment: Cadillac Palace (Sébastien Leibundguth et Jérôme Klein) avec lequel il sort l’album « LaSomme Des Différences » salué par la critique (Découverte Jazznews, Citizen Jazz…), un trio avec le contrebassiste Guillaume Séguron et le batteur Samuel Slivant, le nouveau 4tet du vibraphoniste Bernard Jean « Keep It Simple« ,son propre quartet avec Rémy Charmasson, Pierre-François Maurin et Bruno Bertrand et le Mathias Neiss 5tet…
Il travaille en tant que clarinettiste à l’élaboration d’un projet de musique électroacoustique en binaural; «Segments»; avec Nicolas Canot (compositeur et sounddesigner) et Valentin Couinau (CNSM ingénieur du son et spécialiste du bianural).
En 2012, il est le représentant français de JazzPlaysEurope Laboratory #4, est sollicité en tant que clarinettiste et saxophoniste altiste par l’Orchestre National de Lorraine en 2013 lors du Festival de Besançon.
Il remporte le Prix du Public au Tremplin Jazz d’Avignon en 2014.
Il est le co-fondateur du collectif champ-ardennais de musiques improvisées Tacomma.

On le trouve notamment partageant la scène avec de nombreux musiciens tel que Geoffroy de Masure, Daniel Erdmann, Daryl Hall, Fabrice Martinez, Mauro Gargano,Hamid Drake, Bernard Santacruz, André Jaume…

Sa musique se veut ouverte et riche de ses nombreuses rencontres et de sa curiosité. Ses influences classiques comme actuelles, en font un compositeur et un arrangeur passionné d’harmonie et toujours soucieux de se mettre au service de la mélodie, du thème. Son jeu comme son écriture aime s’appuyer sur l’ostinato rythmique, sur la superposition des grooves et sur le mélange des timbres mais avant tout sur le partage l’hédonisme.

2006: DEM de clarinette au CNR de Reims
remporte le DSAR Champagne- Ardenne avec Lulabi
2007: Prix de perfectionnement au CNR de Reims
2009: DEM de jazz au CRR de Reims
2012: membre du JazzPlaysEurope 2012
2014: Prix du Public – Tremplin Jazz d’Avignon (Cadillac Palace)

 

 

 

Jean-Baptiste Berger soon pursued simultaneously classical clarinet studies (from the age of
8) and saxophone studies (from 13). Both allowed him to practise his curiosity, his technique
as well as his hunger of music. He studies the classical clarinet, writing and chamber music, as
well as jazz at the CRR in Rheims where he gets his DEM. On the programme for nowadays, five
main groups: a duo with the pianist Emmanuel Pedon, Cadillac Palace, a trio with Guillaume
Seguron et Samuel Silvant, a quartet with Rémi Charmasson, Pierre-François Maurin and Bruno
Bertrand, and the Mathias Neiss 5tet.
As a clarinettist he works on the development of a project of electro-acoustic music called
Segments with Nicolas Canot (composer and sound-designer) and Valentin Couinau (CNSM
sound engineer and bianural specialist) and he is the French representative of JazzPlaysEurope
Laboratory#4 2012 release.
He shares the stage with a lot of musicians such as Geoffroy de Masure, Daniel Erdmann, Daryl
Hall, Fabrice Martinez, Mauro Gargano, Hamid Drake, Bernard Santacruz, André Jaume…

Jean-Baptiste Berger wins the audience price at the Tremplin Jazz d’Avignon in 2014 with Cadillac Palace.